Aller au contenu principal
 

Oui à une diversité de logements accessibles à tous

 

Oui à une diversité de logements accessibles à tous

 

Oui à une diversité de logements accessibles à tous

 

Oui à une diversité de logements accessibles à tous

 

Oui à une diversité de logements accessibles à tous

Objets 4 et 5

Voter OUI au PAV le 3 mars est une question de bon sens!

De quoi parle-t-on ?

La loi sur laquelle nous sommes appelés à nous prononcer le 3 mars « Pour de la PPE dans le PAV » propose d’introduire 24% de logements à la vente (PPE en pleine propriété) dans le projet de quartier Praille-Acacias-Vernets.

Cela s’inscrit dans le cadre du défi collectif de réaliser rapidement les 12’400 nouveaux logements prévus au PAV afin de lutter efficacement contre la pénurie qui sévit dans toutes les catégories de logements à Genève.

 

Votations 3 mars, PPE en droit de superficiePasser de 4% de PPE à 24%
tout en conservant le même nombre de logements locatifs d’utilité publique

logement genèveDes logements pour les Genevois, sans spéculation

3 spécificités de la PPE en zone de développement

1. Des logements à des prix accessibles

Les prix d’achat des appartements réalisés en zone de développement sont fixés et contrôlés par l’Etat pendant 10 ans. Moins chers que les autres, ils sont vendus dans des temps records mais restent une denrée rare à Genève.

2. Obligation d’habiter son logement

Le ou les acquéreurs d’une PPE en pleine propriété en zone de développement ont l’obligation d’occuper eux-mêmes le logement  pendant 10 ans, tel que prévu par la loi Longchamp.

3. Moins chère à l’usage

A l’usage, un appartement en PPE au PAV reviendra moins cher qu’un appartement en location.

PAV votation 3 mars PPE en pleine propriété

Notre responsabilité

Le PAV va donner une bouffée d’air frais à la pénurie de logements à Genève. Il est de notre responsabilité collective qu’il réponde aux besoins de tous les Genevois.

Pour une vision plus accessible du logement à Genève

Pour rendre la propriété accessible au plus grand nombre

Le projet PAV actuel ne contient quasiment pas de logements à la vente (PPE).

Il doit être plus équilibré pour permettre aux Genevoises et aux Genevois qui le souhaitent d’acquérir un logement accessible.

Selon les informations qui figurent sur le site Internet de l’Etat de Genève, le projet actuel du PAV ne prévoit que 4% de PPE en droit de superficie1, qui n’est pas une propriété véritable car le terrain n’est pas compris.

Pour permettre une nécessaire mixité dans le nouveau quartier du PAV

La diversité est indispensable à un quartier durable.

L’Office fédéral du développement territorial en a déjà souligné l’importance2. Le programme de législature 2023-2028 du Conseil d’Etat indique d’ailleurs comme objectif « la garantie de la mixité sociale lors de la construction de logements »3.

La PPE doit ainsi faire partie, dans des proportions raisonnables, des programmes de réalisation des nouveaux quartiers durables. Ce n’est pas le cas actuellement au PAV.

Pour rendre possible la ville du quart d’heure

Ce modèle urbanistique promu par le Département du territoire souhaite favoriser le développement d’une ville polycentrique, où la vie en proximité assure la mixité et développe les interactions sociales, économiques et culturelles.

Ce type d’urbanisme contemporain milite pour la présence de tous types d’habitats, dont la PPE, au sein des quartiers.

Pour répondre aux attentes des Genevois

La demande de PPE reste très forte à Genève, et les Genevois veulent avoir le choix entre location et achat.

1 logement pour 80 acheteurs à Genève !

Pour chaque logement en vente en zone de développement, il y a 60 à 80 demandeurs qui remplissent l’ensemble des critères d’attribution.

Depuis 2018, sur les 9’936 logements construits en zone de développement, seulement 1’669 ont été autorisés par l’état à la vente (16,8%).

Pour devenir propriétaire dès CHF 97’195.- de revenu

La loi « Pour de la PPE dans le PAV » permet de réaliser des logements en pleine propriété abordables, accessibles au plus grand nombre, qui répondront à un besoin d’intérêt général.

Avec un prix de vente4 proche de CHF 6’800/m2, les ménages genevois pourront, selon les simulations, devenir propriétaires d’un 4 pièces dès CHF 97’195.- de revenu annuel ! 5 

Sources : 1 ge.ch, Q/R « les logements du PAV sont-ils abordables ? »,  2 Office fédéral du développement territorial (ARE), 3 DT – Charte Quartiers en transition pour des quartiers durables et de qualité, 4 OCSTAT – tableau T 05.05.1.4.02 de 2022, 5 Calculs complets disponibles sur oui-pav.ch

Quel budget pour l’achat d’un appartement avec la nouvelle loi ?

Les PPE en pleine propriété en zone de développement du PAV seront vendues proches d’un prix de CHF 6’800/m2 (prix contrôlé par l’État). Soit à partir de CHF 680’000.- pour un appartement 5 pièces de 100 m2, et de CHF 544’000 pour un appartement 4 pièces de 80 m2.

Dans le contexte actuel des prix de l’immobilier, la nouvelle loi proposée lors de la votation du 3 mars « Pour de la PPE dans le PAV » représente une opportunité unique pour les foyers genevois de la classe moyenne d’accéder à la propriété.

Voici ci-dessous 2 exemples concrets qui viennent illustrer des situations de financement :

 

Votation 3 mars, PAV OUI, praille acacias vernets


Variables utilisées 
: Endettement : 80% | Retrait du 2e pilier – 10% du prix | Prix au m2 PPE : 6’800.- | 1 Fonds propres investis : la partie épargne couvre les frais d’acquisition, la partie LPP uniquement les besoins en fonds propres.

“Devenir propriétaire est très compliqué à Genève. L’État se doit de rendre ce projet possible pour de nombreux genevois.”

Marco LongoComédien

“Oui, il faut des logements à prix abordables, autant à la location qu’à l’achat. C’est dans notre intérêt !”

Cherine HadayaSecrétaire médicale

“Ce nouveau quartier doit être un exemple. Ne répétons pas les erreurs du passé !
Il faut absolument plus de diversité de logements, pour avoir de la mixité sociale.”

Mirco ManyCoordinateur de projet

Questions / Réponses

Réaliser 24% de PPE ralentira-t-il le projet ?

La réalisation de PPE implique la vente d’une partie des terrains propriété de l’Etat ?

Est-il vrai que le Grand Conseil devra donner son accord pour la vente d’une partie des terrains de l’Etat ?

L’Etat s’appauvrit-il en vendant quelques parcelles du PAV ?

La loi 12291 « Pour de la PPE dans le PAV » ne remet-t-elle pas en cause une loi déjà en vigueur ?

Quelles catégories de logements seront réalisées au PAV ?

Est-il vrai que le projet comporte déjà 35% de PPE ?

À quels prix les PPE souhaitées par cette loi seront-t-elles vendues ?

Actualités

✅ ❌ PAV: le vrai du faux – Les familles genevoises ne sont pas des spéculateurs

| Actu | No Comments
Dans un canton tel que Genève, où la pénurie d’habitations à louer et à acheter est si forte, quand on trouve un logement on y reste. Les familles qui parviennent…

✅ ❌ PAV: le vrai du faux – Pour un PAV qui réponde aux besoins de tous les Genevois

| Actu | No Comments
Les nouvelles lois ne remettent aucunement en cause l’esprit initial du projet ni le nombre de logements prévus au PAV. C’est dans le but d’améliorer la loi existante et pour…

✅ ❌ PAV: le vrai du faux – 24% de PPE. Ni plus, ni moins.

| Actu | No Comments
La loi propose d’introduire 24% de PPE en Pleine propriété dans la zone de développement du PAV. - Le texte officiel de la loi L12291, art.4A est accessible directement sur…